Projection-débat « Pour une mémoire commune »

« Arménie 1900 »  et « Mémoire Arménienne » de Jacques Kébadian
Le 2ème film retrace le génocide des Arméniens par des témoignages, des documents et un commentaire historique.

Le lundi 18 mai 2015 à 19h à la Salle des Fêtes de la Mairie du 10e
72, rue du Faubourg Saint-Martin – M° Château d’Eau ou Jacques Bonsergent

La projection sera suivie d’un débat en présence de
Jacques Kébadian, né de parents arméniens émigrés en France dans les années 20, il suit des études de cinéma à l’IDHEC et devient assistant de Robert Bresson. En 1967, il réalise Trotsky. A la mort de son père, il fait un retour sur ses origines. En sa mémoire, il réalise en 1981 Arménie 1900. Créateur avec Serge Avédikian de l’Association Audiovisuelle Arménienne, ils réalisent ensemble Sans retour possible en 1982. Les témoignages des survivants du génocide recueillis à cette occasion lui permettront de réaliser Mémoires arméniennes en 1993.  Vingt ans après en 2000 viendra compléter ce retour à ses racines.

Ahmet insel, figure intellectuelle turque, économiste et politologue, a été professeur et chef du département Économie à l’université de Galatasaray (Istanbul) et vice-président de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.  Il est l’un des fondateurs de la maison d’édition Iletisim et membre de la revue sociopolitique Birikim. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages, dont Dialogue sur le tabou arménien (avec Michel Marian, Liana Levi, 2009) et La Nouvelle Turquie d’Erdogan, du rêve démocratique à la dérive autoritaire (La Découverte, mai 2015).

En partenariat avec:

Collectif pour un Rêve Commun et  Association Audiovisuel Arménienne AAA

ACORT_Projection_debat_Pour_une_memoire_commune_du_18_mai 2015