SOLIDARITÉ AVEC MINE GUNBAY PARCE QUE LES VALEURS QU’ELLE DÉFEND SONT LES NÔTRES

SOLIDARITE AVEC MINE GUNBAY
PARCE QUE LES VALEURS QU’ELLE DEFEND SONT LES NÔTRES

Un attentat sanglant et meurtrier a eu lieu le 10 octobre, à Ankara, en pleine campagne électorale, lors d’un rassemblement pour la Paix et la Démocratie. Deux bombes ont causé la mort de 100 personnes et fait des centaines de blessés.

En Turquie les élections législatives auront lieu le 1er novembre. En France les bureaux de vote sont ouverts du 8 au 25 octobre pour les résidents turcs en France et les bi-nationaux. Aller voter un 11 octobre, avec des images d’horreurs plein la tête a été un acte courageux de la part de Mine Günbay. Ce qu’elle poste sur facebook en sortant du consulat, le malaise qui l’a saisie, elle a voulu le partager avec ses amis et connaissances.

Dès le lendemain, on s’empare de ce post. Les réseaux sociaux se déchaînent. On diffuse  une capture d’écran accompagnée du commentaire suivant : « déclaration scandaleuse de l’adjointe au maire ». On commence par attaquer son compte facebook. Celui-ci est fermé pendant 24 heures.

Puis on décide d’une campagne de lettres au Maire de Strasbourg pour demander la démission de Mine Günbay. Enfin, un obscur « collectif franco-turc pour la paix sociale » a lancé une pétition sur change.org réclamant lui aussi la démission de l’adjointe au maire.

Les commentaires qui accompagnent ces post sont haineux et calomnieux. C’est un déchainement de menaces, d’intimidations et d’insultes. Les organisations qui sont derrière cette agitation sont connues.  Elles ont eu recours par le passé aux mêmes procédés.

Nous voulons rappeler que :

  • Mine Günbay est élue à Strasbourg et n’a jamais prétendu représenter « la communauté turque » comme le prétendent ses détracteurs ;
  • Etre élu-e ne signifie pas être silencieux-se sur les enjeux sociétaux qui peuvent toucher personnellement ;
  • Aucun texte n’interdit à un citoyen-ne ou élu-e de s’exprimer sur la politique d’un état.

 

Mine Günbay est une féministe engagée et courageuse, elle défend la laïcité. Ses convictions s’expriment dans son combat pour le droit de vote des étrangers, pour la démocratie locale, la lutte contre toutes les formes de discriminations. Elle est engagée pour la liberté de la presse  et la liberté d’expression et de manière générale pour les Droits humains, ici et ailleurs.

Nous dénonçons fermement les attaques odieuses et la campagne diffamatoire dont elle fait l’objet. Ce sont des méthodes indignes de démocrates.

Nous sommes solidaires de Mine Günbay et nous lui exprimons tout notre soutien.
Les valeurs qu’elle défend sont les nôtres.

Strasbourg le 17 octobre 2015.

 APPEL DE STRASBOURG